Le paysage de la Limagne

 

 

Ce « triangle fertile », bien défriché au cours du temps, s’étend entre Sioule et Allier. C’est un espace de grandes cultures, et donc un paysage très ouvert où pourtant les arbres ne sont pas absents : ils jalonnent les bords de route, de champs, de ruisseaux… Le noyer est l’arbre emblématique de la Limagne.


De riches alluvions apportent le fort potentiel agronomique de ces plaines où les rendements céréaliers sont comparables à ceux de la Beauce. Au milieu de cette mer de céréales ont grandi des « villages îles », témoins d’un territoire de polyculture, humide et bocager.


Sur les coteaux calcaires qui bordent cette entité au Nord se développe sur 600 hectares le vignoble de Saint Pourçain, striant le paysage et accompagné de maisons vigneronnes.