Se poser les bonnes questions



L’implantation de votre maison


L’implantation de votre maison sur le terrain dépend des règles d’urbanisme à respecter à l’adresse de la construction.


Vous devez vous renseigner à la mairie de votre commune pour consulter les documents d’urbanisme qui concernent le lieu d’implantation de votre maison :
- Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.) ou Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.)
- Règlement National d’Urbanisme (RNU)
- Carte Communale
- Règlement de lotissement
- Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (Z.P.P.A.U.P.)
- Périmètre de Protection d’un Monument Historique, etc.


Si votre projet se situe dans le périmètre d'un monument historique, vous pouvez consulter l’Architecte des Bâtiments de France au Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine (S.T.A.P.).
 

L’adaptation au terrain et au paysage


 

L’architecture raisonnée


La conception de votre maison dépend du choix du terrain de construction, généralement en ville, dans un bourg rural ou dans un lotissement.


Votre maison doit vous protéger des intempéries, du froid mais également du soleil et de la chaleur.


Sa conception est le résultat d’une démarche globale qui prend en compte :
- Vos besoins, votre budget ;
- L’analyse de l’environnement du terrain de la construction (situation géographique, topographie du terrain, géologie, microclimat, environnement rural ou urbain, architecture locale, vues, etc.) ;
- La forme et l’orientation de la maison ;
- La répartition des pièces ;
- L’inertie et l’isolation thermiques ;
- L'apport gratuit de chaleur solaire ;
- Le chauffage, l’énergie et son stockage ;
- La ventilation de la maison ;
- L’éclairage naturel.
 

Quelques idées pour construire avec le climat dans l’Allier 


- Pièces de jour orientées au Sud pour bénéficier du maximum de lumière naturelle (séjour, cuisine, bureau, …) ;
- Pièces de nuit orientées au Sud et à l’Est pour profiter du lever du soleil et garder la fraîcheur en fin de journée (chambres, salon, …) ;
- Espaces peu ou non chauffés orientés à l’Ouest ou au Nord pour se protéger du froid et faire tampon avec les pièces chauffées et isolées (garage, atelier, cellier, …) ;
- Façade Sud ouverte au maximum avec des vitrages verticaux pour favoriser la chaleur solaire gratuite en hiver (baies vitrées, serre, véranda, …) ;
- Façades Ouest et Sud-Ouest faiblement ouvertes pour protéger des surchauffes estivales ;
- Façade Nord également peu ouverte pour protéger du froid hivernal ;
- Murs et sols en matériaux à forte inertie pour stocker les apports solaires gratuits (terre crue, terre cuite, pierres, béton de chaux, ...) ;
- Avancées de toiture, pergolas, brises soleil, stores extérieurs, végétation à feuillage caduc pour protéger du soleil d’été ;
- Haie brise vent pour protéger des vents froids ;
- Isolation thermique dans toutes les pièces de vie (murs, sols, couverture, menuiseries extérieures à isolation renforcée).
 

Une maison bien conçue permet de réaliser des économies conséquentes aussi bien lors de sa construction (principes constructifs, matériaux, équipements, etc.) que lors de son occupation (lumière, chauffage, ventilation, entretien, etc.).
 

L’aménagement des abords, les clôtures 


Les abords et les clôtures doivent être conçus et réalisés avec le même soin que la maison. Bien que faisant partie du domaine privé, ils sont souvent visuellement englobés dans l’espace public et doivent s’y intégrer de manière harmonieuse.